Formation PRAP

 

8.1
Elle se déroule sur 14 heures avec au préalable un entretien avec la direction.

Cette formation a pour but de rendre les salariés capables de contribuer à la réduction voire à la suppression des risques liés à l’Activité Physique auxquels ils sont exposés.

Les participants apprendront d’une part à identifier les dangers, analyser et maitriser les risques sur lesquels ils ont la possibilité d’agir et d’autre part à proposer de manière concertée des améliorations techniques et organisationnelles ?

Tout personnel de l’entreprise dont la pratique professionnelle recouvre des activités comportant des risques liés à l’activité physique professionnelle : déplacements, manutentions manuelles ou tâches administratives impliquant une activité posturale à composante principalement statique.

À l’issue de la formation, chaque participant sera capable de :

  • Se positionner comme acteur PRAP au sein de son entreprise ou établissement
  • Observer et analyser sa situation de travail
  • Repérer les atteintes à la santé encourues dans les situations de travail à partir de connaissances sur le fonctionnement du corps humain
  • Participer à la maîtrise des risques dans son entreprise ou établissement

pour renseignement complémentaire, cliquez sur le lien

http://www.travaillersante.fr/

78

Législation

  • Art. R 231-71

“Sans préjudice des dispositions de l’article L. 231-3-1 et des décrets pris pour son application, l’employeur doit faire bénéficier les travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles:

1) D’une information sur les risques qu’ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées d’une manière techniquement correcte, en tenant compte des critères d’évaluation définis par l’arrêté prévu à l’article R. 231-68

2) D’une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution de ces opérations; au cours de cette formation, qui doit être essentiellement à caractère pratique, les travailleurs sont instruits sur les gestes et postures à adopter pour réaliser en sécurité les manutentions manuelles.”

  •    Art. R 231-68

“Pour la mise en œuvre des principes généraux de prévention définis à l’article L. 230-2 et sans préjudice des autres dispositions du présent code, lorsque la manutention manuelle ne peut pas être évitée, l’employeur doit:

1) Évaluer, si possible préalablement, les risques que font encourir les opérations de manutention pour la sécurité et la santé des travailleurs;

2) Organiser les postes de travail de façon à éviter ou à réduire les risques, notamment dorsolombaires, en mettant en particulier à la disposition des travailleurs des aides mécaniques ou, à défaut de pouvoir les mettre en œuvre, les accessoires de préhension propres à rendre leur tâche plus sûre et moins pénible.